A Jérusalem, Ban Ki-moon les dirigeants israéliens et palestiniens à prendre des mesures d'urgence pour rétablir la confiance

Écouter /

Le Secrétaire général Ban Ki-moon (à droite) lors d'une conférence de presse conjointe avec le Président d'Israël, Reuven Rivlin, en juin 2016. Photo ONU/Eskinder Debebe

En visite à Tel-Aviv, le Secrétaire général a exhorté, lundi, les dirigeants israéliens et palestiniens à prendre des mesures d'urgence pour rétablir la confiance et un horizon politique.

A l'issue d'une réunion avec le Président d'Israël, Reuven Rivlin, Ban Ki-moon a affirmé, devant la presse, que la solution à deux états demeure la seule option viable pour prévenir une situation de conflit perpétuel.

Le Secrétaire général a condamné la dernière vague de violence à Tel-Aviv. Il a aussi souligné que l'impact de 50 années d'occupation avait été dévastateur pour les Palestiniens, sapant notamment leur conviction qu'une solution pacifique au conflit est possible, et n'assurait pas non plus la sécurité des Israéliens.

En début journée lorsqu'il s'est vu remettre la médaille George S. Wise à l'Université de Tel-Aviv, Ban Ki-moon avait d'ailleurs appelé les dirigeants palestiniens et israéliens ne doivent pas céder devant la terreur, la violence et l'incitation.

« Ne laissez pas les extrémistes de part et d'autre alimenter davantage le conflit », a-t-il plaidé, appelant notamment à l'élaboration d'approches et d'actions novatrices pour démolir les murs de la méfiance.

A l'heure actuelle, a-t-il encore ajouté, la guerre la plus importante n'est pas en train de se faire avec des fusils ou des tanks. La confrontation la plus important est la bataille pour les esprits.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...