Virus Zika en Europe : l’OMS annonce un risque de propagation faible à modéré jusqu’à la fin de l’été

Écouter /

Des moustiques de l'espèce Aedes aegypti responsables de la transmission du Zika, de la dengue et du chikungunya. Photo: AIEA / Dean Calma

Une nouvelle étude sur le virus Zika, publiée mercredi par l’Organisation mondiale de la santé, indique qu’il existe un risque de propagation de la maladie à virus Zika dans la région européenne de l'OMS. Ce risque, qui est variable d’un pays à l’autre, est faible à modéré pour la période allant de la fin du printemps à l’été.

Le risque est plus élevé dans les pays de la région où les moustiques de type Aedes, responsables de la propagation du virus Zika , sont présents.

Selon l’étude, la probabilité d’une transmission locale du virus, faute de mesures destinées à atténuer la menace, est modérée dans 18 pays de la région européenne et élevée dans certaines zones géographiques limitées : notamment l’île de Madère et la côte nord-est de la Mer noire.

L'OMS exhorte les pays qui courent un risque plus important à renforcer leurs capacités nationales et à donner la priorité aux activités permettant de prévenir une « flambée épidémique de grande envergure ».

Pour les pays où la probabilité d’une transmission locale de la maladie est élevée ou modérée, l’OMS recommande notamment de renforcer les activités de lutte antivectorielle pour éviter l’introduction et la propagation de moustiques et réduire leur densité ; de donner aux professionnels de la santé les moyens de détecter rapidement une transmission locale de la maladie; d’encourager les communautés locales à limiter le nombre de sites de reproduction des moustiques ; et de permettre aux personnes exposées à un risque, en particulier aux femmes enceintes, de se protéger d’une infection.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

Classé sous L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...