UNICEF / Europe : 96,500 enfants migrants et réfugiés non-accompagnés on besoin d’une protection accrue

Écouter /

Abdulhakim, un garçon afghan agé de 17 ans, au centre d’enregistrement et de transit de Opatovac en Croatie. © UNICEF/UNI200261/Nybo

Des mesures urgentes doivent être prise pour protéger les enfants réfugiés et migrants non-accompagnés en Europe, a affirmé vendredi le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

Suite aux flux migratoires record de 2015, quelques 96.500 enfants non-accompagnés sont arrivé en Europe l'an dernier.

Selon le Fonds, ils sont à risque sérieux d’abus, de trafic et d’exploitation.

Interpol estime qu'un enfant non-accompagné sur neuf portés disparu ou manque, mais ces chiffres pourraient être beaucoup plus élevés.

En Suède, pays qui accueille le plus grand nombre d'enfants non-accompagnés avec plus de 30.000, jusqu’à 10 enfants sont portés disparus chaque semaine.

En Allemagne quelques 4.700 enfants non-accompagnés ont été enregistrés comme « manquant » cette année.

“Les enfants non accompagnés passent entre les mailles du filet. Beaucoup choisissent tout simplement de fuir les centres d’accueil pour aller rejoindre leurs familles élargies, pendant qu’ils attendent que leur demande d'asile soient traitée, ou parce qu’ils ont pas eu une audience complète pour déterminer leurs intérêts, ou encore parce qu'on ne leur a pas fait connaitre tous leurs droits”, a déclaré Marie Pierre Poirier, la Coordonnatrice spéciale de l'UNICEF pour le des réfugiés et de la crise des migrants en Europe.

L’appel de l'agence onusienne intervient alors que les États membres de l’Union européenne entament des négociations visant à créer un système plus équitable et plus durable pour le traitement des migrants et des réfugiés, avec les discussions sur le règlement de Dublin.

L’UNICEF a souligné que toute décision concernant l’enfant doit être fondée sur l’intérêt supérieur de l’enfant, que les procédures concernant les dossiers des enfants doivent être accélérées, pour qu'elles se limitent à 90 jours, et à ce qu'un tuteur soit nommé immédiatement pour se charge du suivi rapproché de l'enfant.

Selon les derniers chiffres 96.500 enfants non-accompagnés ont demandé l’asile en Europe en 2015, soit environ 20 pour cent du nombre total d’enfants qui ont cherché asile.

La majorité était des adolescents afghan, suivis des adolescents syriens. Un nombre important était de moins de 14 ans, voyageant seul, sans la protection des membres adultes de la famille ou tuteurs.

Dans certains pays, les enfants non accompagnés représentaient plus de la moitié de tous les enfants qui sont arrivés en 2015.

En Suède, les adolescents isolés représentaient 50 pour cent de tous les enfants réfugiés, tandis qu’en Italie 12.300 enfants non accompagnés sont arrivés et un autre 4000 étaient avec leurs familles.

 

 

(Extrait sonore : Sarah Crowe,porte parole de la cellule de crise pour les réfugiés et migrants de l’UNICEF; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...