Santé: se laver les mains réduit le risque d'infections

Écouter /

À l'occasion de la Journée mondiale de l'hygiène des mains, célébrée dans le monde entier le 5 mai, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS)  a demandé instamment à l'ensemble des agents de santé de renforcer la sécurité en améliorant l'hygiène des mains, réduisant ainsi les risques d'infections associées aux soins.

La campagne, cette année, portait sur les infections du site opératoire, avec une attention particulière apportée à la propreté des mains du moment où le patient est admis à l'hôpital jusqu'à sa sortie, en passant par la préparation de l'intervention chirurgicale et les soins post-opératoires.

Les infections du site opératoire surviennent le plus souvent via la transmission de germes opérée au contact des mains des agents de santé. Elles constituent le type le plus répandu d'infections dans les pays à revenu faible et intermédiaire avec une incidence globale de 11,8 % des interventions chirurgicales. Ces infections peuvent être évitées par les agents de santé au moyen de pratiques standard d'hygiène des mains. Une bonne hygiène des mains au contact des sites opératoires permet de faire baisser la prévalence des infections du site opératoire. Mettre un terme à ce type d'infections ainsi qu'aux infections associées aux soins permettrait de sauver 8 millions de vies chaque année dans le monde rien que dans les hôpitaux.

(Interview: Benedetta Allegranzi, Médecin spécialiste en maladies infectueuses et dans la prévention et le contrôle de l’infection à l’OMS; propos recueillis par Florence Westergard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...