PMA: l'ONU appelle à donner un nouvel élan au plan d'action

Écouter /

La plupart des pays les moins avancés (PMA) n’ont pas encore atteint l’objectif de croissance économique fixé à 7% par le Plan Istanbul d’action, a déclaré ce samedi le Haut Représentant pour les PMA, Gyan Chandra Acharya, lors d'un point de presse à la conférence d’examen à mi-parcours du plan d’action d’Istanbul (IPOA) sur ces pays, qui se déroule, à Antalya, en Turquie.

Gyan Chandra Acharya a précisé que la croissance moyenne était plus proche de 5% et que seuls un quart des 48 pays les moins avancés dans le monde ont atteint l’objectif de 7%.

Le haut fonctionnaire de l'ONU a affirmé qu'il était important d'avoir un leadership national fort sur le terrain et de fortes mesures de soutien international afin de donner un nouvel élan à la mise en oeuvre du plan d'action.

A noter par ailleurs que le coordinateur international de "LDC Watch" a remis le document final de la société civile à la conférence. Gauri Pradhan espère que le document sera reconnu dans le processus officiel de l’examen à mi-parcours. Selon lui la société civile met l’accent sur la synergie et la cohérence entre le plan d'action d'Istanbul et les objectifs de développement durable (ODD).

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...