Palestine : l'ONU redoute une série imminente d’exécutions publiques à Gaza

Écouter /

Un marché dans la bande de Gaza. Photo: Onu

Le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme est profondément préoccupé par les récentes déclarations faites par les autorités à Gaza, notamment du procureur général, concernant leur intention de préparer une série d’exécutions publiques à Gaza.

En effet, les autorités judiciaires dans la bande de Gaza aux mains du Hamas comptent exécuter en public prochainement une série de condamnés de droit commun dans l’enclave palestinienne, a indiqué dimanche le procureur général de Gaza.

« Les déclarations des autorités de Gaza suivent les exigences de plusieurs familles pour l'application de la peine de mort contre des individus accusés d’avoir tué leurs proches ». Selon les services du Haut-Commissaire Zeid, des familles des victimes ont réclamé que les peines de mort soient mises à exécution.

Or le Haut-Commissariat s'est inquiété du fait que ces futures exécutions se fassent sans l'aval de Mahmoud Abbas. « En principe, tous les ordres d'exécution doivent être approuvés par le Président Palestinien », fait-on remarquer du côté du Palais Wilson, siège de l'agence onusienne basée à Genève.

Le Haut-Commissariat a rappelé que, selon le droit international, la peine de mort ne peut être appliquée que dans le cadre d’un arrêt définitif rendu par un tribunal compétent, suite à une procédure juridique assortie de toutes les garanties nécessaires et à la conduite d’un procès équitable, respectueux du droit de faire appel auprès d’un tribunal supérieur. « Nous avons des doutes sérieux quant à savoir si ces condamnations à Gaza répondent à ces normes » internationales, dénonce le Haut-Commissariat.

(Extrait sonore : Cécile Pouilly, porte-parole du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...