Migration : l'ONU réclame un plan d'envergure pour faire face aux exodes majeurs

Un bateau transportant des réfugiés syriens. Un homme est tombé à la mer et sera secouru plus tard par des gardes-côtes volontaires (nov. 2015). Photo: HCR/Giles Duley

Près de 250 millions de personnes sont actuellement en déplacement à travers notre planète, suite aux conflits, aux violations des droits de l'homme, au sous-développement ou encore au catastrophes naturelles. C'est ce qu'indique un nouveau rapport du Secrétaire général publié lundi et intitulé « Dans la sécurité et la dignité: Aborder les grands mouvements de réfugiés et les migrants ».

Face à cette situation Karen Abu Zayd, la Représentante spéciale du Secrétaire général sur les flux migratoires recommande l'adoption de deux pactes mondiaux sur la question : l'un portant sur le respect des engagements juridiques, et l'autre permettant l'établissement d'un plan d'envergure pour faire face aux exodes majeurs.

Selon elle, il ne faut pas que ce soit juste les pays voisins à les recevoir alors qu'ils sont « souvent autant dans le besoin que le pays d'où viennent les réfugiés ».

Le rapport du Secrétaire général doit servir de base pour le Sommet international sur la migration qui examinera de nouvelles façons d’aborder la question, en septembre prochain à l'ONU.

(Extrait sonore : Karen Abu Zayd, Représentante spéciale du Secrétaire général sur les flux migratoires)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...