Méditerranée : près d'un millier de migrants et réfugiés sauvés au large des côtes siciliennes

Écouter /

Des équipes du HCR au port d’Augusta en Sicile, Italie. Photo: UNHCR/ C. Sami

Les garde-côtes italiens ont procédé au sauvetage de près d'un milliers de migrants et réfugiés au large des côtes de Sicile jeudi dernier.  Le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) a indiqué que deux bateaux étaient impliqués dans ce qui constitue l’une des plus importantes tentatives de passage de la part de réfugiés en provenance de la Syrie et de l’Iraq vers l’Italie cette année. Depuis la fermeture de la route des Balkans et l’accord entre l’UE et la Turquie, Rome redoute de voir une partie des réfugiés et migrants venus du Moyen-Orient déroutée sur ses côtes siciliennes.

 

Ce sont des tendances observées ces dernières semaines sur la route de l'Europe via la Méditerranée.  Et selon le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), « pour la première fois le mois dernier, il y a eu plus d’arrivées en Italie qu’en Grèce ». Au mois d'avril, plus de 9.100 personnes sont arrivées sur les côtes siciliennes et seulement le tiers dans les îles grecques, soit plus de 3.300.

A cet égard, l’Organisation internationale des migrations (OIM) rappelle que le nombre de migrants et demandeurs d’asile arrivés en Grèce en avril a chuté de près de 88% en un mois. Un changement qui n'est pas étranger à l’accord entre l’Union Européenne et la Turquie ainsi que les contrôles plus stricts des frontières mis en œuvre dans les Balkans.

Au total, plus de 188.000 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe en passant par la mer dont plus de 155.000  en Grèce, et 31.000 en Italie. Et la majorité de ceux qui ont jusqu'ici opté pour les côtes siciliennes sont originaires du Nigeria, de Gambie, de Somalie, de Côte d’Ivoire et d’Ethiopie.

Par ailleurs, l'agence onusienne basée à Genève souligne que près d'un millier de personnes, dont des enfants non accompagnés, ont été secourus jeudi dernier au large de l’Italie. La moitié d’entre elles avaient voyagé depuis l’Egypte dans deux bateaux. Les autres seraient venues depuis la Libye sur des embarcations plus petites.

(Correspondance d'Alpha Diallo à Genève, pour la Radio des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...