Méditerranée : la reprise des migrations en provenance de Libye

Écouter /

Des réfugiés à Lesbos en Grèce (Photo: OIM/ Armanda M. Nero)

Sur un total de plus de 180.000 migrants et réfugiés arrivés en Europe depuis le début de l’année en passant par la Méditerranée, plus de 150.000 sont passés par la Grèce. Mais plus de 28.000 ont tenté l'aventure méditerranéenne via la Libye et l’Italie. En fait, depuis l’automne dernier, on assiste à la réouverture des routes de migrations de l’Afrique de l’Ouest. Passés le désert du Niger et la Libye, les ressortissants d'Afrique de l'Ouest sont de plus en plus nombreux sur les côtes italiennes.

 

Les nouvelles routes ont déjà un impact visible dans les derniers chiffres de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). L'OIM a ainsi observé de nouvelles tendances concernant les nouveaux arrivants depuis mars dernier et l’entrée en vigueur de l’accord sur les réfugiés conclu entre l’UE et la Turquie.

L'institution basée à Genève a enregistré plus de 3300 arrivants pour le seul mois d'avril et le triple en Italie avec plus de 9100 nouvelles arrivées sur les côtes siciliennes sur la même période.  Au total, plus de 184.546 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe depuis le début de l’année en passant par la Méditerranée. Selon l’OIM, plus de 154.862 sont passés par la Grèce et plus de 28.099 par l’Italie. Contrairement aux îles grecques, les côtes siciliennes ne sont pas la destination favorite des réfugiés syriens. Cette voie méditerranéenne est plutôt empruntée par des ressortissants d’Afrique de l’Ouest et de la Corne de l’Afrique.

Pourtant ce périple des migrants n’est pas sans danger avec plus 1357 décès depuis le début de l'année. 376 personnes ayant emprunté la route maritime orientale grecque sont ainsi mortes depuis janvier et 980 personnes ayant emprunté la route maritime centrale de l’Italie) sont portées disparues.  Des données qui confirment que la route via la Libye vers l’Italie est plus dangereuse que la route Égée, en raison notamment d'une traversée en mer cent fois plus longue qu'en temps normal.

(Correspondance d'Alpha Diallo à Genève, pour la Radio des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...