Le Sahel à la croisée entre les changements climatiques et le terrorisme

Écouter /

Terre sèche dans la province de Tahoua au Niger (archive). Photo: ONU/PAM/Phil Behan

Le Conseil de sécurité a fait le point, jeudi après-midi, sur le lien entre les changements climatiques et le terrorisme dans la région du Sahel.

A cette occasion, la Secrétaire exécutive de la Convention sur la lutte contre la désertification a souligné à quel point les conditions de vies se sont degrades dans la région, faisant du Bassin du Lac Tchad, notamment, un terreau fertile pour des groupes terroristes comme Boko Haram.

Face à cette situation, Monique Barbut, a plaidé pour une gestion durable des terres dans la région du Sahel, faisant par ailleurs observer que d'après une récente étude, 100% des migrants illégaux recensés en Europe viennent de pays arides.

(Extrait sonore : Monique Barbut, Secrétaire exécutive de la Convention sur la lutte contre la désertification)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...