Le FMI appelle l'Afrique subsaharienne à changer sa politique économique

Écouter /

Une exploitation de charbon à Mpumalanga, en Afrique du sud. Photo: ONU/Gill Filckling

La dernière édition des Perspectives économiques régionales du Fonds monétaire international, prévoit que l'Afrique subsaharienne va connaître une deuxième année difficile à cause des multiples chocs qui frappent la région.

Dans un entretien, Céline Allard, chef de la division des études régionales au Département Afrique du FMI, indique notamment l'activité économique ralentira aux alentours de 3% ette année, nettement en deça des 6% recensés au cours de la décennie précédente.

Selon Céline Allard, la situation actuelle s'explique notamment par la situation des principaux pays exportateurs de pétrole, frappés de plein fouet par la chute du prix du pétrole

Elle fait aussi le point sur les ramifications économiques de la sécheresse qui frappe certaines parties d'Afrique subsaharienne, ainsi que sur l'impact du ralentissement économique de la Chine.

Pour le FMI, un changement de cap décisif en terme de politique économique s'impose pour la région.

(Interview : Céline Allard, Chef de la Division des Études Régionales au Département Afrique du FMI. Propos recueillis par Bruce Edwards pour le FMI)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...