La Turquie se déclare favorable à accueillir une mission de l'ONU pour enquêter sur les violations dans le sud-est du pays

Écouter /

Le mausolée de Mustafa Kemal Ataturk, à Ankara, en Turquie. Photo: ONU/Evan Schneider

Le Haut-Commissariat des droits de l'homme a fait savoir que le Gouvernement de la Turquie s'était déclaré disposé à accueillir une mission de l'ONU pour enquêter sur les violations graves qui auraient été commises dans le sud-est du pays.

Le Haut-Commissaire aux droits de l'Homme avait dénoncé en début de semaine une série de violations apparemment commises par les forces de sécurité et militaires turques, incluant des tirs contre des civils désarmés. Zeid Ra'ad Al-Hussein s'était aussi déclaré particulièrement troublé par des rapports indiquant que 100 personnes auraient été brûlées vives dans la ville de Cizre.

Dans un entretien accordé à la Radio de l'ONU, Cécile Pouilly, la porte-parole du Haut-Commissariat, fait le point sur le déploiement éventuel de la mission.

(Interview : Cécile Pouilly, porte-parole du Haut-Commissariat aux droits de l'homme. Propos recueillis par Alpha Diallo)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...