La diversité culturelle, un outil pour le développement, selon l'UNESCO

Écouter /

Des joueurs de Samba de Roda de la communauté de Recôncavo à Bahia, au Brésil. Photo:©Luiz Santoz/UNESCO

Ce 21 mai marque la Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement

Dans un message rédigé à cette occasion, la Directrice général de l'UNESCO a affirmé que célébrer la diversité culturelle, c'est ouvrir de nouvelles perspectives pour le développement durable, et promouvoir les industries créatives ainsi que l'entreprenariat culturel comme sources de millions d'emplois à travers le monde – notamment pour les jeunes, et en particulier pour les femmes.

Irina Bokova a souligné que la culture est un accélérateur de développement durable, un pouvoir qui vient d'ailleurs d'être reconnu dans l’Agenda 2030 pour le développement adopté récemment par les Nations Unies.

Selon Irina Bokova, la culture offre cette chance unique de concilier les aspects économiques et sociaux du développement – les biens et services culturels étant porteurs d'identités, de repères et de valeurs, tout en permettant à des millions de créateurs, d'artistes et de professionnels de vivre de leur travail. Célébrer la diversité culturelle, c'est leur permettre d'exercer leur métier, et les aider à enrichir le paysage culturel qui nous enrichit à son tour.

La Directrice générale de l'UNESCO a demandé à tous les États membres de fortifier l’esprit de cette journée, en en faisant une arme pacifique contre la tentation du repli sur soi, de la fermeture et de l'exclusion, par laquelle l'humanité se renie elle-même en négligeant sa propre richesse.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...