Jan Eliasson achève sa visite au Népal et attire l'attention sur le Sommet humanitaire mondial

Écouter /

Le Vice-Secrétaire général, Jan Eliasson, lors de son arrivée au Nepal. Photo: PNUD

Le Vice-Secrétaire général, Jan Eliasson, a achevé, ce lundi, une visite de trois jours au Népal où il a marqué le premier anniversaire du tremblement de terre dévastateur qui a frappé le pays en avril 2015, tuant plus de 8 800 personnes. Une visite qui s'inscrit aussi dans le cadre de la Mission pour l'humanité lancée par l'ONU à l'approche de la tenue, à la fin du mois, du Sommet humanitaire mondial.

Pendant son déplacement au Népal, outre ses réunions avec le Président et le Premier ministre népalais, Jan Eliasson a pu rencontrer des communautés directement touchées par le séisme meurtrier.

A Irkru, il a notamment pu s'entretenir avec un groupe d'agriculteurs qui lui ont fait par des importants défis auxquels ils font face car leurs ressources en eaux ont été asséchées par le tremblement de terre. Jan Eliasson a aussi pu se rendre au site historique de Bungamati, gravement endommagé pendant le séisme, et à Chautara, une communauté qui a été presque entièrement détruite par le deuxième tremblement de terre qui a frappé le Népal de 12 mai.

Pendant son déplacement, le Vice-Secrétaire général a souligné que personne ne peut résoudre un problème en demeurant isolé, et a appelé à ne plus faire de distinction entre travail humanitaire et développement.

Jan Eliasson a aussi affirmé que contrairement à la tendance à vouloir travailler en vase clos, les problèmes actuels ne pourront être résolus qu'en travaillant de manière horizontale. Un message qu'il compte d'ailleurs réitérer fin mai à Istanbul lors du Sommet humanitaire mondial.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...