ISTANBUL : Ban Ki-moon dénonce la pression que subit l'action humanitaire dans le monde

Écouter /

Le Secrétaire général de l’ONU lors de la cérémonie d’ouverture du Sommet humanitaire mondial à Istanbul, en Turquie. Photo: ONU/Eskinder Debebe

A l'ouverture Sommet humanitaire mondial, ce lundi, à Istanbul, le Secrétaire général de l'ONU a dénoncé la pression sans précédent que subit l'action humanitaire dans le monde.

Alors que le nombre record de 130 millions de personnes ont désormais besoin d’aide pour survivre, Ban Ki-moon a appelé à combler le déficit chronique du financement humanitaire, mais aussi à faire davantage pour prévenir les conflits qui mobilisent plus de 80% du financement humanitaire.

Il a également appelé à renforcer la protection des civils, qui sont victimes d’attaques comme jamais auparavant, et à réduire de moitié le nombre de personnes déplacées d’ici 2030.

La cérémonie d'ouverture du Sommet a aussi été ponctuée par le témoignage émouvant de trois personnes qui ont été directement touchées par un conflit ou par une catastrophe naturelle. Parmi elles, Victoria Arnaiz-Lanting, une jeune femme des Philippines qui a survécu au Tsunami de 2013.

(Extrait sonore : Victoria Arnaiz-Lanting, survivante du Tsunami de 2013)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...