ISTANBUL: Adama Dieng appelle à traduire les engagements en actions

Écouter /

Adama Dieng, Conseiller spécial pour la prévention du génocide. Photo: ONU

Les engagements déclarés lors du Sommet mondial humanitaire doivent être traduits en action. C’est ce qu’a déclaré le Conseiller spécial du Secrétaire général pour la prévention du génocide Adama Dieng au dernier jour du sommet  mondial humanitaire à Isatanbul.

”De plus en plus nous constatons l'érosion du respect du droit international humanitaire. Et c'est en cela que la rencontre d'Istanbul est à mon avis importante. Cette rencontre,  comme le souhaite le Secrétaire général devra se traduire par un message très clair : une humanité,  une responsabilité partagé ”. 

Adama Dieng a souligné dans une interview avec Radio des Nations Unies à Istanbul, que le message le plus important qui ressort de cette conférence est une nouvelle volonté. Mais pour lui cette nouvelle volonté doit se traduire en action. Il insiste pour que les femmes et les enfants qui sont les premières victimes des conflits, doivent être secourus.

”Le lien entre l'humanitaire et le développement doit également devenir une réalité. Car nous sommes encore dans un monde qui est injuste, un monde où les inégalités sont criantes”

Il est donc important pour lui de tout mettre en oeuvre pour la réalisation des objectifs de développement durable. L'objectif No 16 est un objectif clef en ce qu'il porte sur la paix, la sécurité et c'est dans cela que ”nous pouvons aussi accompagner l'Agenda du Secrétaire général renouvelant le message de  l'unicité de l'humanité mais aussi de la reponsabilité collective” a-t-il conclu.

(Interview: AdamaDieng,  Conseiller spécial du Secrétaire général pour la prévention du génocide; Propos recueillis par Reem Abaza)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...