IDAHOT 2016 : ONUSIDA appelle à un accès complet aux soins de santé de qualité pour les LGBTI

Écouter /

(Saisie d’image: ONUSIDA)

A l'occasion de la Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie (IDAHOT), l'ONUSIDA appelle à un accès complet aux soins de santé de qualité, y compris les soins de santé mentale, pour les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI).

Selon le Directeur exécutif de l'agence onusienne, malgré les progrès effectués les personnes bisexuelles, transgenres, gays et lesbiennes continuent à faire face aux défis dans de nombreuses parties du monde.

La peur de la violence ou la discrimination par les travailleurs de la santé empêche les gens d’accéder à des services de dépistage et de traitement du VIH. Aussi, un grand pourcentage de personnes LGBTI face à l’isolement et à la discrimination dans leur environnement social immédiat, affectant négativement leur santé mentale.

« Dans la plupart des pays que j'ai récemment visités, elles sont exclues, font face à la violence, et dans certains pays elles sont confrontées à la torture et l’emprisonnement, elles vivent dans la peur, vivent dans l’ombre et se cachent, et ne peuvent avoir accès aux services de santé vitaux » a affimé Michel Sidibé dans son message pour la Journee.

« Il est inacceptable que les personnes LGBTI soient confrontées à la violence et à la discrimination tout simplement en raison de ce qu'elles sont, des lieux où elles habitent et de qui elles aiment » a-t-il declare, ajoutant que « les droits des LGBTI sont des droits de l’homme, nous devons relever le défi des préjugés partout ….et nous devons lutter contre la discrimination sous toutes ses formes »

Atteindre les objectifs de développement durable, qui incluent le SIDA se terminant en 2030, exige la fin de la discrimination sous toutes ses formes.

 

(Extrait sonore : Michel Sidibé, Directeur exécutif d'ONUSIDA)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...