Education: l’acteur Orlando Bloom attire l’attention sur la situation dans l’est de l’Ukraine

Écouter /

Orlando Bloom, Ambassadeur de bonne volonté de l’UNCEF, avec un groupe d’enfants dans un centre d’appui communautaire à Svyatogorsk, dans l’est de l’Ukraine. Photo: © UNICEF/UN017911/Georgiev

Selon un nouveau rapport de l'UNICEF, près d'un quart des enfants en âge d'aller à l'école dans le monde vivent dans des pays en proie à un conflit, à l'image de la situation dans l'est de l'Ukraine où une école sur cinq a été endommagée ou détruite et où près de 300 000 enfants ont besoin d'une assistance pour pouvoir poursuivre leur éducation.

C'est dans ce contexte que l'acteur Orlando Bloom, ambassadeur de bonne volonté de l'UNICEF, s'est rendu sur place pour attirer l'attention sur le sort ces milliers d'enfants.

Orlando Bloom a notamment dénoncé le fait que seulement 2% de l'aide humanitaire est destinée à l'éducation, soulignant que « les enfants ont besoin de l'éducation pour avoir un sentiment de communauté, d'appartenance, une routine, et la possibilité d'avoir une vie ».

Trois ans après le début de la crise ukrainienne près de 580 000 enfants nécessitant une aide humanitaire d'urgence et plus de 230 000 enfants qui auraient été forcés de quitter leurs domiciles.

(Extrait sonore : Orlanda Bloom, acteur et Ambassadeur de bonne volonté de l'UNICEF)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...