Au Kenya, le Conseil de sécurité affirme que le Président Kenyatta est ouvert à des discussions sur la question des réfugiés

Écouter /

Le Conseil de sécurité donne une conférence de presse à Nairobi (Photo: ONU)

Après leur visite d’une journée en Somalie jeudi, les membres du Conseil de sécurité des Nations Unies étaient à Nairobi au Kenya ce vendredi.

Les diplomats y ont rencontré le président kenyan Uhuru Kenyatta et des membres de son gouvernement. Ils ont participé des séances d’information humanitaires des équipes pays des Nations Unies pour le Kenya et la Somalie.

Parmi les questions abordées, la décision des autorités kenyanes de fermer le camp de réfugiés de Dadaab.

Selon le chef de mission et Représentant permanent de l'Égypte auprès de l'ONU, Amr Abdelatif Aboulatta, il semble qu’il y ait une ouverture.

Lors d’une conférence de presse, l'Ambassadeur égyptien a expliqué que le premier message du Conseil avait été un message de soutien par rapport aux efforts menés par les autorités kenyanes en matière de lutte contre le terrorisme.

« Nous comprenons que c’est un grand défi pour eux: il y a un manque de ressources et le pays est vaste, de sorte que le premier message était vraiment que nous, au Conseil de sécurité, soutenons le Président pour cela » a-t-il affirmé.

Selon le diplomate, le second message touchait à la question des réfugiés.

« Nous avons tous exprimé notre crainte que la fermeture de Dadaab ne soit pas la meilleure option en ce moment », a expliqué Amr Abdelatif Aboulatta, ajoutant que les membres du Conseil étaient prêts à aider et que le Président et les autorités kenyanes sont ouverts à une discussion sur cette question.

(Extrait sonore : Amr Abdelatif Aboulatta, Représentant permanent de l'Égypte auprès des Nations Unies)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...