Abyei: le Conseil proroge le mandat de la FISNUA sur fond de préoccupations sur l’éventuelle nomination d’un chef civil de mission

Écouter /

UN jeune berger et son troupeau à Abyei. Photo: ONU/Tim McKulka

Le Conseil de sécurité a renouvelé pour une période de six mois le mandat de la FISNUA, la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei, se disant profondément préoccupé par le report systématique du règlement du statut de la zone.

En adoptant à l'unanimité la résolution 2287, les Quinze ont aussi exigé du Soudan et du Soudan du sud qu'ils entreprennent sans délai de mettre en place l'administration et le Conseil de la zone d'Abyei et créent le service de police d'Abyei.

A l'issue du vote, le représentant de la Russie s'est toutefois dissocié du consensus au sujet d'une référence, dans le texte, à la décision du Secrétaire général de nommer un Chef civil de mission, soulignant que cette nomination n'était pas prévue dans le mandat de la FISNUA et qu'en outre l'avis du Gouvernement du Soudan, qui n'est pas d'accord sur ce point, ne peut être ignoré.

Le délégué soudanais a d'ailleurs jugé que cette nomination éventuelle s'oppose à l'esprit de l'Accord d'Abyei du 20 juin 2011 qui prévoit que toute modification de la FISNUA se fasse avec le consentement des parties signataires, à savoir le Soudan, le Soudan du Sud et l'Éthiopie.

Le représentant a aussi réclamé une plus grande coopération entre son gouvernement et l'Union africaine pour créer les institutions prévue par l'accord d'Abyei et qui, a-t-il affirmé, permettront de déterminer le statut à venir de la zone.

Pour le Soudan, le statut d'Abyei ne peut-être modifier que suite à la tenue d'un référendum, et aux yeux de Khartoum, en attentant qu'un règlement définitif ait été trouvé, Abyei demeure soudanaise.

(Mise en perspective :Isabelle Dupuis)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...