Yémen : poursuite des pourparlers alors que les hostilités continuent

Écouter /

Les conséquences d'un bombardement aérien de la coalition menée par l'Arabie saoudite au Yémen. Photo : Almigdad Mojalli / IRIN

Les pourparlers de paix entre parties yéménites se poursuivent cette semaine sous les auspices de l'Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Yémen, Ismail Ould Cheikh Ahmed.

Bien que les premiers jours de la cessation des hostilités entrée en vigueur début avril aient permis une diminution de la violence dans la plupart des régions du pays, l'accord continue d'être violé et les tensions restent vives sur le terrain.

L'Envoyé spécial a discuté avec la délégation du gouvernement yéménite des mesures nécessaires pour protéger l'économie du pays. Il a également rencontré les membres de la délégation d'Ansar Allah et du Congrès populaire général. La délégation a soumis un document mettant en lumière les mesures de sécurité pour la période à venir.

Les pourparlers de jeudi se sont terminés par une session plénière durant laquelle les deux délégations ont renouvelé leur engagement à respecter un code de conduite commun, notamment leur abstention à faire des déclarations aux médias, et leur désir de respecter la résolution de paix adoptée le 14 avril. Les consultations doivent reprendre samedi.

Pour rappel, depuis l’intervention de la coalition arabe, il y a 13 mois, la guerre au Yémen a fait 6 400 morts, plus de 30 000 blessés et a causé une véritable crise humanitaire et sanitaire.

(Mise en perspective : Marion Jacquin)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...