Yémen : l'Envoyé spécial de l'ONU salue le début de la cessation des hostilités

Écouter /

Ismail Ould Cheikh Ahmed, nouvel Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Yémen. Photo: UNMEER/Simon Ruf

L'Envoyé special du Secrétaire général pour le Yémen a salué lundi la cessation des hostilités qui a commencé à minuit, le 10 Avril 2016.

Ismail Ould Cheikh Ahmed exhorte toutes les parties à veiller à ce que l’arrêt des hostilités soit pleinement respectée, et crée un environnement favorable pour les pourparlers de paix doivent reprendre au Koweït le 18 Avril prochain.

“Les deux parties se sont engagés à respecter les termes et conditions de la cessation des hostilités que j'ai présenté”, a déclaré l’Envoyé, ajoutant qu'il demandait à toutes les parties et à la communauté internationale de rester ferme dans leur appui à cette cessation.

Selon lui il s'agit d'une première étape dans le retour du Yémen à la paix, qui est essentielle, urgente et indispensable, le pays ne pouvant pas se permettre la perte de plus de vies.

L’accès sans entrave des fournitures et du personnel humanitaire à toutes les parties du Yémen figure parmi les termes et conditions du cessez le feu.

Le Comité de désescalade et de coordination s'est à nouveau réuni au Koweït et devrait oeuvrer au renforcement de la cessation des hostilités.

Aussi lLs préparatifs sont actuellement en cours pour le début des pourparlers de paix yéménite-yéménite, qui se tiendront sous les auspices de l’ONU.

Ces discussions porteront sur cinq domaines principaux: le retrait des milices et des groupes armés, la remise des armes lourdes à l’État, les dispositions de sécurité provisoires, la restauration des institutions de l’Etat et de la reprise du dialogue politique inclusif, en plus de la création d’un comité spécial pour les prisonniers et les détenus.

 

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...