Syrie : la reprise des pourparlers de paix confirmée pour le 11 avril à Genève

Écouter /

L'Envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura lors du premier cycle de pourparlers de paix sur la Syrie qui s’est tenu du 14 au 24 mars à Genève (Photo: ONU)

Sur le dossier syrien, le Groupe de travail sur le cessez-le-feu s'est réuni ce mardi matin à Genève. Et sur front diplomatique, l’Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie s'est envolé ce mardi à Moscou. Dans la capitale russe, Staffan de Mistura va rencontrer le ministre russe des Affaires étrangères, M. Sergey Lavrov. Au menu de ce tête à tête, les préparatifs de la prochaine reprise des pourparlers intra-syriens à Genève prévus le 11 avril à Genève.

 

Staffan de Mistura envisage de reprendre ces discussions intersyriennes dès la semaine prochaine à Genève comme prévu. Ce second cycle des pourparlers de paix sur la Syrie commenceront le 11 avril par une rencontre de l'Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie avec la délégation du Haut comité des négociations (HCN). Les représentants de cette coalition d’opposants sont attendus le 10 avril sur les bords du Lac Léman. Lors d'un point de presse ce mardi à Genève, Ahmad Fawzi, Chef du Service de l'Information de l'ONU à Genève a indiqué que la délégation de Damas est toutefois attendue vers le jeudi 14 avril. Des élections législatives sont en effet organisées la vielle par les autorités syriennes.

Mais pour mieux préparer ce nouveau round de consultations intra-syriennes, l’Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie est présentement à Moscou où il doit rencontrer le Chef de la diplomatie russe. L'ONU précise que ce tête-à-tête de Sergey Lavrov avec Staffan de Mistura a lieu à l’initiative de ce dernier pour discuter des préparatifs de la prochaine reprise des pourparlers à Genève.

Il faut juste rappeler que le premier round des discussions intersyriennes a eu lieu du 14 au 24 mars dernier à Genève. Et ces pourparlers doivent permettre la mise en place dans les six mois d’un organe de « transition », censé rédiger une nouvelle Constitution et organiser des élections d’ici 18 mois.

(Correspondance d'Alpha Diallo à Genève, pour la Radio des Nations Unies)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...