Signature de l'Accord de Paris: Mary Robinson appelle à donner un prix au carbone

Écouter /

Mary Robinson (Image: ONU/ F.Westergard)

“Le travail commence maintenant” a déclaré l'Envoyée spéciale du Secrétaire général pour le changement climatique, Mary Robinson, en marge de la cérémonie d'ouverture à la signature de l'Accord de Paris , au Siège de l'ONU, à New York, vendredi.

J'ai vraiment perçu que tout le monde est très sérieux, que nous avons un grand problème et qu'il faut agir, s'est félicitée l'Envoyée spéciale.

Selon elle, les pays membres ont compris la justice climatique– que ce sont les pauvres qui souffrent le plus et qu'il faut viser la limitation de la hausse des températures à 1,5ºC.

Elle a néanmoins souligné qu'à présent les pays en développement ont plus à faire à travers leurs contributions nationales déterminées sur lesquelles ils se sont engagés, dont l'évolution sera évaluée régulièrement.

L'ancienne Première Ministre irlandais estime qu'une prochaine étape importante dans la lutte contre le changement climatique serait de mettre un prix au carbone.

« Partout dans le monde cela arrive de plus en plus, les chinois le font maintenant, mais vraiment il faut que l'on ait un régime où l'on reconnait que le carbone est en train de détruire le monde » a affirmé Mary Robinson.

 

 

(Extrait sonore : Mary Robinson, Envoyée spéciale pour le changement climatique; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...