OMS/UNICEF: Deux semaines pour changer les vaccins utilisés contre la polio

Écouter /

Campagne de vaccination contre la polio au Darfour. UN Photo/Olivier Chassot

Des dizaines de pays vont participer la semaine prochaine au remplacement d'un vaccin contre la polio par un autre, un changement qui est possible car une souche du poliovirus sauvage a été éradiquée.

Selon l’UNICEF et l’OMS cette transition est une étape extrêmement importante dans la réalisation d'un monde exempt de poliomyélite.

Entre le 17 avril et le 1er mai, 155 pays et territoires vont cesser d'utiliser le vaccin actuel qui protège contre les trois souches de poliovirus sauvage, et vont le remplacer par un autre vaccin, qui protège contre les deux souches qui subsistent. Les pays doivent passer du vaccin trivalent, qui protège contre les souches de polio de type 12 et 3 au vaccin bivalent qui protège uniquement contre les souches 1 et 3, la souche du type 2 ayant été éradiqué à l’état sauvage.

La transition doit toutefois être synchronisée à l'échelle mondiale parce que si certains pays continuent d'utiliser le vaccin actuel, cela pourrait augmenter le risque de propagation de la souche éradiquée aux personnes qui n'utilisent plus ce vaccin.

La poliomyélite, maladie très contagieuse provoquée par un virus qui envahit le système nerveux, peut entraîner une paralysie totale en quelques heures, et touche principalement les enfants de moins de cinq ans.

(Extrait sonore: Tamara Kummer, spécialiste en communication à l’UNICEF)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...