Libye : santé, alimentation et sécurité sont les préoccupations actuelles de la population, selon l’ONU

Écouter /

Martin Kobler, Représentant spécial et chef de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL).

La situation humanitaire et la situation sécuritaire sont les deux préoccupations princpales des Lybiens en ce moment a déclaré lundi après-midi le Représentant spécial du Secrétaire général et chef de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL).

Lors d’un entretien avec la Radio des Nations Unies, Martin Kobler a souligné qu’il y avait une pénurie importante de médicaments dans le pays et que les gens s’inquietaient de l’expansion de Daesch.

Le Représentant spécial du Secrétaire général et chef de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL), Martin Kobler, s’était félicité de la réunion qui a eu lieu au Caire le 8 Avril dernier entre le président  de la Chambre des représentants, Agila Saleh et les hauts responsables de cette institution, y compris le premier vice-président Emhamed Shoeib et le deuxième vice-président Ihmeid Houma.

La mission s’est également réjouie de leur  leadership et de leur détermination à ce moment critique dans le processus politique, pour réunifier les rangs et assumer pleinement leurs responsabilités envers le peuple libyen.

“La Chambre des représentants reste au cœur du processus politique et dans la mise en œuvre de l’Accord politique libyen. Il devrait y avoir aucun doute dans l’esprit de quiconque sur cela “, a déclaré Martin Kobler.

Effectuer un transfert pacifique et ordonné du pouvoir exécutif sera une étape clé pour tourner une nouvelle page dans le processus de transition et terminant la division institutionnelle au niveau de l’Etat.

À cet égard, Martin Kobler appelle la présidence de la Chambre des représentants ainsi que ses membres à prendre des mesures immédiates pour convoquer à Tobrouk au cours des prochains jours pour voter sur le gouvernement de l’entente nationale.

“Un avenant positif par la chambre sera essentielle pour faciliter un transfert pacifique et ordonné du pouvoir exécutif», a noté le Représentant spécial.

(Interview Martin Koebler, Représentant spécial et chef de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL); propos recueillis par May Yaacoub)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...