Le PAM apportera une assistance à un million d'Haïtiens souffrant de la faim

Écouter /

Photo: PAM/Thomas Freteur

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) va lancer une opération d'urgence pour apporter une assistance à un million de personnes dont les vies ont été dévastées par trois années d'une sécheresse exacerbée par le phénomène météorologique El Niño.

On estime que 3,6 millions de personnes souffrent d'insécurité alimentaire, cela représente un tiers de la population d'Haïti. Parmi eux, 1,5 million souffrent d'insécurité alimentaire sévère et ne savent pas comment se procurer leur prochain repas, selon une étude conduite par le PAM et la Coordination nationale pour la sécurité alimentaire.

"Nous devons immédiatement venir en aide aux Haïtiens qui souffrent de la faim. La sècheresse et la pauvreté ne devraient pas forcer un enfant à aller se coucher le ventre vide" a déclaré Ertharin Cousin, Directrice exécutive du PAM, après trois jours de visite en Haïti durant lesquels elle a été à la rencontre des communautés affectées par la sécheresse.

L'étude a révélé que la principale récolte du printemps 2015 avait été touchée, avec près des trois-quarts des agriculteurs ayant rapporté avoir perdu plus de 82% de leur production. Pour la récolte de printemps 2016, 65% des familles ont déclaré qu'elles ne planteraient rien à cause du manque d'intrants agricoles. Cette maigre récolte a entrainé des hausses de prix pouvant aller jusqu'à 60%.

"Nous pouvons aider à sauver des vies maintenant et préserver des moyens d'existence. Nous devons travailler avec le gouvernement, les communautés locales et les autres partenaires sur le développement à long terme des capacités, et sur des programmes d'agriculture résistant aux variations climatiques » a déclaré Ertharin Cousin. « Les Haïtiens les plus pauvres vivant dans des zones vulnérables doivent avoir la capacité d'affronter les catastrophes climatiques. En travaillant ensemble nous pouvons commencer à construire un futur de faim zéro ».

Le PAM avait initialement répondu avec des distributions de nourriture en Haïti pendant deux mois pour 120.000 personnes. Avec la nouvelle opération d'urgence, le PAM apportera une assistance à 1 million de personnes alors qu'Haïti entre dans la période de soudure qui dure de mars à juin. Pendant cette période, les stocks de nourriture de l'année précédente s'épuisent.

Environ 700.000 personnes en Haïti recevront des transferts d'argent pour permettre aux plus pauvres et aux plus vulnérables de s'acheter de la nourriture tout en contribuant à dynamiser l'économie locale. De plus, 300.000 autres personnes recevront à la fois des transferts d'argent et de la nourriture.

Dans un deuxième temps, 200.000 personnes recevront de la nourriture en échange de leur travail sur des projets de gestion de l'eau et de conservation des sols, afin de permettre aux communautés de pouvoir cultiver des petits jardins de légumes. Le PAM prévoit d'assister les femmes enceintes et les mères allaitantes ainsi que les jeunes enfants grâce à un mélange spécial de céréales, fortifié avec des vitamines et des minéraux afin de prévenir la malnutrition.

Tout en répondant à la sécheresse, le PAM a pour objectif de maintenir son programme de cantines scolaires qui représente aujourd'hui le plus grand filet de sécurité alimentaire du pays. Le programme de repas scolaires du PAM soutien les efforts du Gouvernement pour établir un programme national autogéré d'ici 2030.

En coordination avec le Programme National de Cantines Scolaires, le PAM apporte des repas chauds à 485.000 enfants dans plus de 1.700 écoles dans neuf des dix départements d'Haïti. Mais sans donations supplémentaires, le programme ne bénéficiera plus qu'à 320.000 enfants à partir de mai.

Le PAM ne peut mettre en œuvre aucun de ces programmes en Haïti sans contributions supplémentaires. Le PAM a besoin de 72 millions de dollars américains pour ses opérations d'urgence en réponse à la sécheresse d'avril à septembre, et de 7 millions de dollars américains pour maintenir complètement son programme de cantines scolaires jusqu'à la fin de l'année scolaire prochaine.

Le PAM est reconnaissant pour la contribution déjà confirmée de la Commission européenne à cette nouvelle opération d’urgence en Haïti ainsi que pour la contribution annoncée des États-Unis.

(Mise en perspective: Florence Westergard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...