Journée mondiale de la santé: Soyez plus fort que le diabète

Écouter /

Selon le premier rapport mondial sur le diabète de l'OMS, publié à l’occasion de la Journée mondiale de la Santé, 422 millions d'adultes vivent avec le diabète, principalement dans les pays en développement. Ce chiffre a pratiquement quadruplé depuis 1980. Le surpoids et l'obésité constituent des facteurs à l'origine de cette augmentation spectaculaire, a annoncé l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) avant la Journée mondiale de la Santé.

L'OMS célèbre aujourd’hui la Journée mondiale de la Santé, organisée chaque année pour marquer la date de création de l'Organisation en 1948, en lançant un appel à l'action pour lutter contre le diabète. Dans son premier rapport sur le diabète, l'OMS souligne la nécessité d'intensifier la prévention et le traitement de la maladie.

Les mesures nécessaires comprennent notamment le développement d’environnements favorables à la santé afin de réduire les facteurs de risque du diabète tels que la sédentarité et la mauvaise alimentation ainsi que le renforcement des capacités nationales pour permettre aux personnes diabétiques de recevoir le traitement et les soins dont elles ont besoin pour prendre en charge leur maladie.

«Si nous voulons progresser et mettre un terme à la recrudescence du diabète, nous devons repenser notre vie quotidienne afin d'avoir une alimentation saine, d'être actif et d'éviter la prise de poids excessive», a déclaré le Dr Margaret Chan, Directeur général de l'OMS. «Les pouvoirs publics doivent veiller à ce que les populations puissent faire ces choix sains et que les systèmes de santé soient capables de diagnostiquer et de traiter les personnes diabétiques, y compris dans les milieux les plus pauvres.» a-t-elle ajouté.

Le diabète est une maladie non transmissible évolutive et chronique qui se caractérise par des niveaux élevés de glycémie (sucre dans le sang). Il apparaît lorsque le pancréas ne produit pas suffisamment d'insuline, l'hormone qui régule la concentration de sucre dans le sang, ou lorsque l'organisme n'utilise pas correctement l'insuline qu'il produit.

(Interview: Docteur Étienne Krug, Directeur du département en charge des maladies non transmissibles à l’OMS; propos recueillis par Jérôme Longué)

Classé sous Le Journal, Reportages, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...