Journée de l’autisme: des gazelles au service des autistes

Écouter /

L’équipe de Chimères du désert avant leur départ pour le Rallye Aïcha des Gazelles

20 euros pour chaque kilomètre à parcourir pour réussir à scolariser des enfants en milieu « ordinaire. c’est ce qu’ont entrepris Patricia Garic and Armelle Soustiel en participant au Rallye Aïcha des Gazelles, rallye entièrement féminin, au Maroc du 18 mars au 2 avril. Elles courent pour ASF (Autistes sans frontières) une association française qui aide les enfants autistes et leur permet d'être scolarisés “en milieu ordinaire”  grâce à cet accompagnement “sur mesure”  qui les guide et les stimule..

Pour elles, chaque kilomètre effectué était donc une victoire pour ces enfants. Classer 62ème à la fin de la 26ème édition  du  rallye, elles se sont lancées dans cette aventure ”par ce que c’est une aventure qui est amusante, c’est une belle aventure de solidarité” dit Patricia Garic ”mais nous ne voulions pas le faire que pour nous. Donc tant qu’à s’amuser autant en faire bénéficier d’autres personnes”. Et donc elles ont pensé à l’autisme.

C’est leurs expériences aux Etats Unis, où elles se sont rencontrées mais aussi ou elles ont pu voir de première main comment les enfants autistes étaient intégrés dans les écoles publiques américaines.  Elles se sont rendues compte que c’était une grand richesse pour ces enfants autistes mais aussi pour leurs propres enfants. Hélas lorqu’elles sont revenues en France ce n’était pas le cas. Donc elles sont vite arrivées à la conclusion que si il y avait une cause qui leur tenait à coeur  c’était cette cause là.

Elles sont donc partie faire 2500 kilomètres en 8 jours avec 150 autres équipes féminines de 33 autres nationalités. Elles espèrent grâce a ce rallye  de faire parler de cette cause qui leur tient à coeur . Et pour Armelle Soustiel les gens découvrent  que ”être autiste ce n’est pas contagieux, ces enfants peuvent être intégrés”. Son message pour la journée mondiale de l’autisme est donc ”Intégrer les, accepter les à l”écoles, donner des fonds pour que ces enfants soient suivis à l’école  avec des gens spécialisés…Et ces enfant sont présents autour de nous.  Ils peuvent apporter beaucoup et ils méritent d’être à  l’écoles et nos enfants méritent de les cotoyer.”

(Interview Patricia Garic et Armelle Soustiel, participantes au Rallye Aïcha des Gazelles; propos recueillis par Florence Westergard)

Classé sous Femmes et enfants, L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...