Gros plan sur l'insécurité alimentaire dans l'est de l'Ukraine

Écouter /

La cuisine d’une famille de déplacés dans l’est de l’Ukraine. Photo: PMA/Deborah Nguyen

Depuis le mois de janvier, le Programme alimentaire mondial s'efforce de venir en aide à 270 000 personnes vulnérables dans l'est de l'Ukraine.

Après deux années de combats, 1,5 million de personnes souffrent d'insécurité alimentaire, dont 300 000 qui ont besoin d’une assistance alimentaire d’urgence au risque d’encourir des conséquences à long terme pour leur santé.

Selon le PAM les personnes les plus vulnérables se trouvent dans la région de Louhansk, qui n'est pas contrôlée par le Gouvernement, ainsi que près de la ligne de front.

Dans un entretien accordé à la Radio de l'ONU, Déborah Nguyen, Chargée de communication du PAM à Kiev, indique que cette situation est notamment dû au fait que 65 % des personnes des deux côtés de la ligne de front ont perdu la totalité ou une partialité de leurs revenus et ont par conséquent sombré dans l'insécurité alimentaire. Elle fait aussi le point sur l'action du PAM.

(Interview : Déborah Nguyen, Chargée de communication du PAM à Kiev; propos recueillis par Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...