Génocide au Rwanda: une survivante partage son histoire pour stopper l’idéologie génocidaire

Écouter /

Frida Gashumba, lors de son intervention à l’Assemblée générale. Photo:ONU/Eskinder Debebe

À 1 4 ans, Frida Umuhoza a assisté au massacre de toute sa famille avant de se faire enterrer vivante pendant le génocide de 1994 au Rwanda.

Elle était l'une des invitées de la cérémonie commémorative organisée lundi par l'Assemblée générale pour marquer la Journée internationale de réflexion sur le génocide au Rwanda.

Dans un entretien accordé à la Radio de l'ONU, elle partage cette histoire douloureuse et explique pourquoi elle choisit de pardonner ceux qui ont massacré sa famille.

Frida Umuhoza affirme aussi que raconter son histoire est un pouvoir pour stopper l'idéologie génocidaire.

(Interview : Frida Umuhoza, survivante du génocide au Rwanda. Propos recueillis par Priscilla Lecomte)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...