FMI: l’économie du Gabon doit se diversifier

Écouter /

UN Photo/Gill Fickling

Dans son dernier bilan, le Fonds monétaire international (FMI) signale que l'économie gabonaise a été durement touchée par la chute des cours du pétrole. Les prix du pétrole ont baissé de manière très importante à partir du milieu de l’année 2014  d'environ 75%. L'impact surtout a été sur les recettes fiscales de l'État qui ont chuté de manière très importante.  De plus, le taux de croissance de l'économie a aussi baissé de manière significative. Entre 2010 et 2014, le taux annuel de croissance de l'économie gabonaise était de 6% % . Il a chuté à 4% en 2015 et les prévisions pour 2016 prévoient un taux de croissance à 3,2%

Selon Montfort Mlachila, chef de mission du FMI pour le Gabon, il est important que l'économie du Gabon se diversifie pour qu'elle soit résiliente et ainsi qu'elle puisse redynamiser sa croissance. Dans cette seconde  partie d’interview,  Montfort Mlachila, explique comment le Gabon peut se diversifier. Il revient également sur l’impact de la baisse des recettes fiscales sur les populations les plus défavorisées.

((Interview: Montfort Mlachila, chef de mission du FMI pour le Gabon; propos recuillis par le FMI)

Classé sous L'info, Le Journal, Reportages.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...