Haut-Karabakh: Face à l'éruption de violence, Ban Ki-moon demande « la fin immédiate des combats »

Écouter /

Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon. Photo: ONU

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s’est dit samedi profondément préoccupé par les récentes informations faisant état de violations à grande échelle du cessez-le-feu le long de la ligne de contact dans la zone du conflit du Haut-Karabakh. Ban Ki-moon a exhorté toutes les parties concernées à mettre un terme immédiat aux combats et à prendre des mesures urgentes pour désamorcer la situation.

Dans une déclaration publiée par son porte-parole, Ban Ki-moon a déclaré être particulièrement préoccupé par l’utilisation d’armes lourdes et le grand nombre de victimes, y compris parmi la population civile.

« Le Secrétaire général exhorte toutes les parties concernées à mettre fin immédiatement aux combats, à pleinement respecter l’accord de cessez-le-feu et à prendre des mesures urgentes pour désamorcer la situation », a déclaré son porte-parole dans un communiqué.

Dans sa déclaration, Ban Ki-moon, a réitéré son plein appui aux efforts du Groupe de Minsk de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et à tous les groupes de travail en vue de résoudre cette situation dangereuse et de poursuivre un règlement pacifique négocié du conflit du Haut-Karabakh.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...