Equateur: l'ONU se mobilise pour venir en aide à la population sinistrée

Écouter /

Une des communues sinistrées par le séisme qui a frappe l’Equateur. Photo: UNICEF Equateur

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s'apprête à lancer un important pont aérien au cours des 48 prochaines heures pour venir en aide à près de 40 000 personnes déplacées par l'important séisme qui a frappé l'Équateur.

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), un violent séisme de magnitude 7,8 a secoué l’Equateur samedi, causant la mort de plus de 238 personnes et faisant plus de 1500 blessés. Le passage du séisme a aussi causé des dégâts considérables dans l’ouest et le sud-ouest du pays, près de l’épicentre, et l'état d'urgence a été décrété dans six provinces du pays. La commune de Pedernales, située dans la province de Manabi, a été déclarée zone sinistrée.

Le Secrétaire général, Ban Ki-moon, a présenté dimanche ses condoléances au peuple et au gouvernement de l’Equateur. Il a aussi salué les autorités équatoriennes pour le leadership dont elles font preuve dans le cadre des efforts de sauvetage et pour porter secours aux communautés touchées.

Un premier avion du HCR transportera à son bord des tentes, des matelas et des batteries de cuisine ainsi que 18000 moustiquaires imprégnées d'insecticide pour faire face au risque propagation du virus Zika.

Le HCR souligne l'urgence de la situation, indiquant que le séisme a fait de nombreux sans abris et a durement touché les populations de réfugiés et de demandeurs d'asile.

L'Equateur est le plus important pays hôte d'Amérique latine où vivent plus de 200 000 réfugiés, originaires pour majorité de la Colombie.

 

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

(Extrait sonore:  Sonia Aguilar, chargée de l'information du HCR en Équateur ; propos recueillis par Carlota Fluxa)

 

 

Mise en perspective d'Isabelle Dupuis Écouter /
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...