Equateur : le HCR doit commencer à distribuer de l'aide dans la province durement touchée par le séisme

Écouter /

Le 17 avril 2016, des gens fouillent des décombres dans la province de Manabi, en Equateur, suite à un séisme. Photo UNICEF/UN017164/Castellano

Une distribution d’articles de secours fournis par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) en Equateur, suite au violent séisme qui a frappé le pays samedi 16 avril, devait avoir lieu dans la journée de vendredi, a déclaré un porte-parole de l’agence, Leo Dobbs, lors d’une conférence de presse à Genève, en Suisse.

Au moins 580 personnes sont mortes dans le séisme de magnitude 7,8 qui a secoué la côte pacifique de l’Equateur la semaine dernière, et plus de 8.000 personnes ont été blessées. Dans les zones les plus touchées, environ 40.000 personnes ont besoin d’un secours d’urgence.

« [Cette distribution] est désormais tributaire d’un accord avec les autorités au niveau local », a précisé M. Dobbs.

Les articles en question, a-t-il précisé, comprennent environ 900 tentes, 15.000 matelas, 18.000 moustiquaires imprégnées d’anti-moustique, des bâches en plastique et des ustensiles de cuisine affrétés par avion depuis le centre de logistique du HCR, à Copenhague, au Danemark, et arrivé à Quito mercredi soir.

« Ils ont ensuite été chargés sur 16 camions et transportés sur des routes gravement endommagées à Santo Domingo, dans le centre du pays, et seront distribués aujourd’hui dans trois endroits de la province de Manabi : Manta, Pernales et Portoviejo », a précisé le porte-parole du HCR.

L’agence entend livrer ces articles à environ 40.000 personnes, y compris des réfugiés, demandeurs d’asile et citoyens locaux, dans les communautés les plus touchées par le séisme, a-t-il ajouté.

Le porte-parole a rappelé que le HCR a déjà livré des tentes et des bâches en plastique à Esmeraldas, Jama et Canoa, et a commencé à travailler à la construction d’un camp pour abriter des dizaines de familles déplacées.

Parmi les personnes les plus touchées par le séisme figurent un grand nombre de réfugiés en provenance de la Colombie voisine, a indiqué M. Dobbs, précisant que l’Equateur est le plus grand pays d’accueil de réfugiés en Amérique latine, y compris 200.000 réfugiés colombiens et d’autres pays.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...