El Niño : l'ONU appelle à venir en aide au plus de 60 millions de personnes affectées

Écouter /

L’impact humanitaire du phénomène El Niño 2016 (Image: OCHA)

La communauté internationale doit agir maintenant pour répondre aux besoins humanitaires urgents et soutenir le développement de la résilience des communautés aux chocs futurs, a affirmé mardi le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordonnateur des secours d’urgence de l'ONU (OCHA), Stephen O’Brien.

Le phénomène actuel El Niño est l’un des forts plus jamais enregistré.

Selon l'OCHA plus de 60 millions de personnes à travers le monde sont touchées par la sécheresse, les inondations et autres phénomènes météorologiques extrêmes provoqués par El Niño, y compris les personnes les plus vulnérables en Afrique, Asie, Amérique centrale et du Sud et du Pacifique.

L’impact de la sécheresse provoquée par El Niño devrait atteindre un pic à la fin 2016 début 2017.

L'OCHA avertit que la situation pourrait s'empirer si le phénomène El Niño est suivi d'un événement La Niña en fin d'année, dynamique récurrente.

«Nous devons agir aujourd’hui pour aider les gens du monde entier dont le mode de vie et la survie est menacée,» Stephen O’Brien a déclaré lors d’une conférence à Genève.

«El Niño a déjà gravement affecté la santé et la sécurité alimentaire de nombreuses familles et communautés du monde entier. Je suis profondément préoccupé par la malnutrition aiguë croissante parmi les enfants de moins de cinq ans et l’augmentation des maladies liées à l’eau et à transmission vectorielle. Les gens ont un besoin urgent en matière de nourriture, de nutrition, d’eau, d'hygiene et d’assainissement, ainsi qu'en services de santé », a déclaré Stephen O’Brien.

Au cours des derniers mois, les gouvernements, l’ONU, les ONG et d’autres partenaires humanitaires ont intensifié la préparation et la réponse travail ont Niño.

Les plans d’intervention ont été réalisées dans 13 pays, quelque 3,6 milliards de dollars ont été sollicités pour répondre aux besoins essentiels en matiere d’alimentation et de soutien agricole, de santé et d’eau et d’assainissement.

Néanmoins le déficit de financement pour la réponse globale El Niño se situe à plus de 2,2 milliards de dollars.

Aussi ce chiffre devrait augmenter car certains pays n'ont pas encore finalisé leurs plans d’intervention humanitaire.

 

(Extrait sonore : Bettina Luescher, porte-parole du PAM)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...