Diabète : les pays en développement de plus en plus touchés

Écouter /

Retour sur la Journée mondiale de la santé célébrée en ce mois d'avril, qui est l'occasion en cette année 2016 de mettre l'accent sur les conséquences du diabète, une maladie en forte progression dans le monde entier et qui entrave la réalisation du développement durable, notamment en Afrique.

A l'occasion de la Journée mondiale, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a appelé ‘ensemble de la communauté internationale à limiter les conséquences du diabète. Cette évolution, a-t-il dit, est allée de pair avec la hausse mondiale de facteurs de risque tels que le surpoids et l’obésité.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le diabète est une maladie ancienne qui pèse de plus en plus sur le monde moderne. En 2014, il y avait environ 422 millions d’adultes diabétiques dans le monde, soit 8,5 % de la population mondiale adulte et près de quatre fois plus qu’en 1980.

Même si l'agence onusienne  estime que la communauté internationale a les moyens de prévenir et de traiter cette maladie, le diabète est néanmoins responsable de la mort de près de 1,5 million de personnes par an, et l’hyperglycémie entraîne 2,2 millions de décès supplémentaires.

Tirant prétexte de la célébration de la Journée mondiale de la santé, l'OMS a publié son premier rapport mondial sur le diabète, dans lequel elle explique l’étendue du problème et propose des moyens d’inverser la tendance actuelle. L'Organisation rappelle notamment que « le diabète ne touche pas tout le monde, ni tous les pays, de la même manière. Si les pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire sont atteints de façon disproportionnée, la pauvreté est de manière générale propice aux maladies et aux décès prématurés. ». L'OMS  rappelle également que l’augmentation des dépenses médicales ainsi que les pertes de salaire liées au diabète ont des répercussions sur les systèmes sanitaires et sur l’économie des pays.

(Interview : Docteur Étienne Krug, chef du Département des maladies non transmissibles à l'OMS ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...