Darfour : l'ONU appelle à la cessation des combats dans le Jebel Marra

Écouter /

Une femme et un groupe d’enfants dans la région du Jebel Marra, au Darfour (2011) Photo: ONU/Olivier Chassot

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix a exhorté, mercredi, le Gouvernement du Soudan et l'Armée de libération du Soudan/Abdul Wahid à cesser immédiatement les hostilités dans la région du Jebel Marra, au Darfour, et à entamer des négociations sans préconditions.

Devant le Conseil de sécurité, Hervé Ladsous a indiqué que depuis la mi-janvier, l'escalade des combats dans le Jebel Marra avait provoqué des déplacements à large échelle, mais qu'en raison des restrictions d'accès imposées par le Gouvernement, le nombre de victimes civiles n'avait pas encore pu être défini.

Hervé Ladsous a appelé les Quinze à souligner auprès des parties qu'une solution politique au conflit au Darfour est la seule option viable. Il s'est toutefois inquiété de la polarisation du processus politique.

Le Secrétaire général adjoint a notamment indiqué qu'à une semaine de la tenue du référendum sur le statut administratif du Darfour, pour déterminer si le Darfour doit devenir une seule région ou maintenir ses cinq divisions sous régionales, les critères d'éligibilité des électeurs se sont avérés controversés.

Il a expliqué que de nombreuses parties estiment que l'ensemble des Darfouris devraient être autorisés à participer au vote, et que certains partis politiques soudanais ont aussi formulé des préoccupations au sujet de ce qu'ils considèrent comme le calendrier inapproprié du processus étant donné les combats et les déplacements supplémentaires dans le Jebel Marra.

(Extrait sonore : Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...