Côte d'Ivoire : le Conseil de sécurité lève les sanctions et renouvelle une dernière fois le mandat de l'ONUCI

Écouter /

François Delattre, Représentant permanent de la France auprès de l’ONU. Photo: ONU/Devra Berkowitz

Le Conseil de sécurité au titre de l'examen de la situation en Côte d'Ivoire, a adopté jeudi matin deux résolutions, la 2283 sur la levée des sanctions et la 2284 sur la fin de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) dont le mandat a été renouvelé une dernière fois dans le but d'organiser son départ définitif d'ici au 30 juin 2017.

L'adoption de ces deux résolutions marque un tournant dans les efforts des Nations Unies et du Conseil de sécurité en particulier pour rétablir la paix et la stabilité dans le pays comme l'a notamment souligné le Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, François Delattre.

Lors de son intervention, le diplomate français a fait valoir qu'il est très rare pour le Conseil de se trouver dans une situation où, constatant le retour à la paix et à la stabilité, il peut décider que son action a atteint ses objectifs. Au nom de son pays, François Delattre s'est félicité de l´adoption de ces deux résolutions. Selon lui, elles reflètent avant tout l´ampleur du chemin parcouru par la Côte d´Ivoire sur la voie de la réconciliation, de la paix et de la sécurité. Les deux textes rendent hommage à la détermination qu'ont montrée le peuple et les autorités ivoiriennes pour tourner la page de la crise. « La Côte d'Ivoire a fait la preuve de sa volonté de pleinement se saisir de son avenir, et de consolider par elle-même les acquis de la paix, de la sécurité et de la réconciliation durable. Nous saluons cet engagement, le soutenons et continuerons de le soutenir pleinement, » a-t-il déclaré.

Le Représentant permanent de la France, déplorant la multiplication des crises dans le monde, a estimé que l'exemple ivoirien prouve que les outils du Conseil de sécurité peuvent parvenir à leur but en aidant un pays à se redresser avec succès après une crise. Il a fait valoir que l'ONUCI et le régime de sanctions ont sans conteste contribué à rétablir la paix et la sécurité en Côte d´Ivoire. François Delattre a conclu en rendant hommage aux pays contributeurs de troupes et de police, ainsi qu'à tous les personnels de l´ONUCI.

(Extrait sonore : François Delattre, Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...