Côte d’Ivoire: Hervé Ladsous recommande de mettre un terme à l’opération de l’ONU dans le pays

Écouter /

Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, lors de son intervention devant le Conseil de sécurité. Photo: ONU/Loey Felipe

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix a estimé mardi qu’il serait judicieux de mettre un terme à l'Opération de l'ONU en Côte d’Ivoire et d’envisager très prochainement le futur rôle de l’Organisation pour soutenir la consolidation de la paix, la stabilité et la démocratie dans le pays.

Devant le Conseil de sécurité, Hervé Ladsous a souligné que la Côte d’Ivoire avait considérablement avancé depuis le déploiement de l’ONUCI au mois d’avril 2004, et que le pays est désormais solidement ancré sur la voie de la paix, de la stabilité et de la relance économique.

Le Secrétaire général adjoint a notamment salué la poursuite par le gouvernement de réformes visant à élargir l’espace politique et à renforcer l’unité et de la cohésion nationale.

Il a aussi parlé de la tenue prévu vers la fin de l’année d’un referendum constitutionnel.

Sur le plan sécuritaire, Hervé Ladscous a toutefois noté l’existence de « fragilités », notamment les conflits intra-communautaires dans la région de Boukani dans le Nord-Est et les menaces militaires dans le Sud-Est du pays.

Hervé Ladsous n'en a pas moins estimé qu'en dépit de la présence de miliciens et la prolifération des armes légères et de petit calibre, la stabilisation du pays a toutefois permis le retour des déplacés et des réfugiés, mettant ainsi un terme à la crise humanitaire en Côte d'Ivoire.

Le Secrétaire général adjoint a par ailleurs salué l'action du Gouvernement pour identifier et traduire en justice les responsables de l’attaque terroriste du 13 mars dernier à Grand Bassam

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...