Un expert de l'ONU dénonce la décision de l'UE d'envoyer en Turquie les migrants et réfugiés refoulés

Écouter /

Famille de réfugiés syriens bloqués à Idomeni à la frontière entre la Grèce et l'ex-republique yougoslave de Macedoine. Photo HCR/Achilleas Zavallis

 

Jeudi débute à Bruxelles le Sommet entre l’Union Européenne et la Turquie sur la migration. Pendant deux jours les 28 représentants de l’Union vont discuter du nouvel accord avec la Turquie, qui vise à refouler vers ce pays tous ceux qui traversent la Grèce illégalement, y compris les réfugiés. Parmi les détracteurs de ces mesures il y a la voix du Rapporteur Spécial des Nations Unies sur les droits humains des migrants, François Crépeau qui dénonce cette décision. Dans une déclaration à la presse mercredi, ce dernier a fustigé l’Union Européenne, déclarant notamment que l’UE ne pouvait se débarrasser de ses responsabilités face aux migrants et « renvoyer la balle », à la Turquie. Au micro de Tsigué Shiferaw, le Rapporteur François Crépeau a rappelé en quoi cette décision le perturbait.

 

 (Propos de François Crépeau, Rapporteur Spécial des Nations Unies sur les droits humains des migrants, recueillis par Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...