Syrie : après cinq ans de conflit, la communauté humanitaire lance un appel à la paix

Écouter /

Un garçon dans le camp de fortune d’Al Khalidia Al-Khamisa à Homs (janvier 2016) Photo: © UNICEF/UN06839/Sanadiki

Alors que le conflit en Syrie s’apprête à basculer, le 15 mars, dans sa sixième année, des représentants de la communauté humanitaire ont appelé vendredi les parties à tout faire pour que les pourparlers politiques en cours aboutissent à une paix réelle.

La communauté humanitaire a constaté des signes encourageants au cours des dernières semaines. Moins de bombes ont été lâchées ; l’accès humanitaire s’est amélioré dans certains endroits alors que des négociateurs de tous bords se préparent à se réunir et à discuter.

Grâce à une aide régulière et aux dernières livraisons dans les villes assiégées, les humanitaires ont été en mesure d’atteindre plus de six millions de personnes depuis le début de l’année 2016.

La communauté humanitaire a toutefois jugé inacceptable que le matériel médical est encore retiré aux points de contrôle, et a appelé à garantir un accès complet, sûr et sans entrave à toutes les livraisons d’aide humanitaire sur l’ensemble du territoire syrien.

Les humanitaires ne parviennent toujours pas à atteindre un cinquième des Syriens qui vivent dans des zones assiégées, et la situation est extrêmement préoccupante au nord de Homs et à Alep, où environ 500.000 personnes sont prises au piège derrière la ligne de front. En outre, deux millions de personnes se trouvent dans des zones contrôlées par Daech.

Après cinq ans d’un conflit brutal, plus d’un quart de million de Syriens ont été tués et plus de la moitié de la population a été forcée de quitter son foyer. Environ 4,6 millions de personnes arrivent à peine à survivre dans des endroits difficiles d'accès et 4,8 millions d’autres personnes ont fui le pays.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...