Soudan du Sud: Une crise oubliée, selon l'UNICEF

Écouter /

Des femmes et des enfants souffrant des violences dans l'Etat d'Unité, au Soudan du Sud. Photo UNICEF/Soudan du Sud/Sebastian Rich

Malgré une demande de financement urgente du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) pour le Soudan du Sud en 2016, seulement 18 pour cent des contributions escomptées ont été perçues jusqu'à présent. L’UNICEF avait requis 155 millions de dollars pour financer plusieurs types d'interventions d'urgence dont les traitements contre la malnutrition. Mais le faible montant obtenu met à risque bon nombre d'interventions mises en œuvre par l'agence comme la vaccination de 3,3 millions d'enfants contre la rougeole, la scolarisation de 260 000 enfants, la réunification de 7 000 enfants avec leur famille. Enfin, UNICEF avertit qu'il y aura pénurie de certains produits alimentaires dès le mois d'août.

Toujours selon l'agence, le pays est également confronté à une hausse de la paupérisation de la population en milieu urbain, notamment à Juba pour cause d'augmentation particulièrement élevée du prix des denrées alimentaires. L’UNICEF s'inquiète du fait que la difficulté d'accès n'est plus la menace principale, mais plutôt le manque de fonds.

(Extrait sonore : Christophe Bouliérac, porte-parole de l’UNICEF à Genève; propos recueillis par Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...