Soudan du Sud : les violations et les abus contre la population se poursuivent sans répit

Écouter /

Jeudi le Conseil de Sécurité a discuté de la situation au Soudan du Sud. Pour l'occasion la Commissaire adjointe au Droits de l'Homme, Kate Gilmore, a indiqué que malgré l'Accord de Paix d'août 2015, les abus à l'encontre de la population civile se poursuivent. Dans son adresse Kate Gilmore a également évoqué les violations commises par toutes parties prenantes du conflit qui a éclaté en décembre 2013. Elle a également précisé que certaines des allégations et de violations dont les exécutions extra-judiciaires, le recours aux violences sexuelles contre les femmes et les filles, pourraient constituer des crimes de guerre, voire contre l'humanité. Kate Gilmore a par ailleurs rappelé que le gouvernement de transition d'unité nationale au Soudan du Sud, n'a toujours pas été mis en place, ce qui empêche la mise sur pied d'une Commission de réconciliation et Vérité.

La Commissaire adjointe a également rappelé que lors de sa 31 ème session, le Conseil des droits de l'homme avait adopté une résolution pour la création d'une Commission des droits de l'homme au Soudan du Sud. Le mandat de ce bureau serait non seulement de surveiller la situation des droits de l'homme sur le terrain mais aussi d'apporter le soutien nécessaire pour une justice transitionnelle, la responsabilité, la réconciliation et l'apaisement.

(Extrait sonore Kate Gilmore, Commissaire adjointe aux droits de l'homme)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...