Soudan : des milliers de Sud-Soudanais fuient l'insécurité alimentaire

Écouter /

Des réfugiés sud-soudanais à Bitima, en République démocratique du Congo. D'autres se sont réfugiés au Soudan pour fuir l'insécurité alimentaire. Photo : HCR/C. Delfosse

Les combats dans des zones auparavant pacifiques de l’Etat de l’Ouest-Equateur au Soudan du Sud ont continué de forcer des milliers de personnes à fuir vers la République démocratique du Congo (RDC) et l’Ouganda. Maintenant, c'est une aggravation de l'insécurité alimentaire dans les États du nord-ouest du Soudan du Sud qui pousse de milliers de civils à se réfugier au Soudan voisin.

 

Au départ, les civils sud-soudanais fuyaient les combats entre partisans du président Salva Kiir et de l'ancien vice-président Riek Machar, qui se sont parfois transformés en tensions intercommunautaires. Ces personnes vulnérables victimes des conflits sont également les plus affectées par l'insécurité alimentaire. Et l'aggravation de cette insécurité alimentaire et les troubles croissants observés notamment dans les États du nord-ouest du Soudan du Sud ont entraîné depuis fin janvier la fuite de plus 38.000 personnes au Soudan voisin. Les autorités de Khartoum qui s'attendent à un afflux beaucoup plus important soulignent ainsi la présence de plus de 5.000 Sud Soudanais dans l’État du Kordofan occidental et plus de 2.000 nouvelles arrivées au sud du Darfour.

Le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés table d'ailleurs sur de nouveaux mouvements de populations en raison de la détérioration de la situation nutritionnelle dans le Haut-Nil, à Warrap et au Nord de Bahr Ghazal. A ce stade, ils sont presque 200.000 Sud-Soudanais à se réfugier au Soudan pour échapper aux violences, aux persécutions et aux pénuries de nourriture dans différentes parties de leur pays.

Indépendant du Soudan depuis juillet 2011, le Soudan du Sud a sombré dans un guerre civile en décembre 2013. Plus de 2,3 millions de personnes ont été par la suite chassées de chez elles dont près de 680.000 qui se sont réfugiées dans les pays voisins.

Alpha Diallo, Genève, pour la Radio des Nations Unies

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...