RDC : l'ONU condamne l'enlèvement de travailleurs humanitaires dans l'est du pays

Écouter /

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon visite une école à Kitchanga où des enfants, avec l'assistance du Programme alimentaire mondial, reçoivent de la nourriture lorsqu'ils vont à l'école. Photo MONUSCO/Myriam Asman

Le responsable du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) en République démocratique du Congo (RDC), Rein Paulsen, a fortement condamné l’enlèvement il y a quelques jours, de trois travailleurs humanitaires dans l’est du pays,

Perpétré mercredi dernier, le chef de l’OCHA en RDC a appelé à ce que les trois personnes enlevées soient relâchées dans les plus brefs délais et sans conditions.

Lundi le Yvon Edoumou, porte-parole d'OCHA dans le pays a précisé que l'on était toujours sans nouvelles de ces travailleurs qui auraient été enlevés avec leur véhicule. Le porte-parole a également évoqué dans un entretien avec la Radio des Nations Unies, l'atmosphère particulièrement tendue qui règne dans le Nord-Kivu, région ou s'est déroulé l'enlèvement. Sujette à une instabilité régulière, cette province connaît depuis plusieurs mois une situation délétère, manifestée par plusieurs types d'actions négatives à l'encontre du personnel humanitaire. Ainsi l'organisation non-gouvernementale MSF a du suspendre une partie de ses opérations dans le Nord-Kivu pour cause d'insécurité. Au final, le porte-parole d'OCHA déplore que tout cela impacte fortement les populations civiles, qui dépendent fortement de l'aide humanitaire.

(Propos d'Yvon Edoumou, porte-parole d'OCHA en RDC, recueillis par Tsigué Shiferaw)

 

 

Le dernier journal
Le dernier journal
24/06/2016
Loading the player ...