RDC : le Représentant spécial appelle à la révision du fichier électoral

Écouter /

Maman Sidikou, Représentant spécial du Secrétaire général pour la République démocratique du Congo, lors de son intervention devant le Conseil de sécurité. Photo: ONU/Manuel Elias

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la République démocratique du Congo a signalé, ce matin, devant le Conseil de sécurité, que le processus électoral du pays se trouve dans l'impasse, et que la révision du fichier électoral reste une des étapes clés vers la tenue d'un scrutin crédible.

Des élections doivent se tenir en RDC vers la fin de l'année, et Maman Sidikou a indiqué que les tensions politiques montent à mesure que les échéances approchent. Il s'est aussi inquiété des restrictions croissantes imposées aux membres de l'opposition, des médias et à de la société civile.

Pour Maman Sidikou, un dialogue crédible entre tous les acteurs politiques est dès lors « indispensable » afin de trouver une solution à l'impasse dans laquelle se trouve le processus électoral et d'éviter l'escalade des tensions.

« Les risques de violence sont réels si les différends entre les acteurs politiques ne sont pas réglés », a-t-il notamment avertit.

Le Représentant spécial a aussi signalé que le soutien de la MONUSCO pour réviser le fichier électoral sera nécessaire. Néanmoins pour limiter les risques liés à une telle implication, l'obtention préalable d'un consensus politique entre tous les acteurs est cruciale, selon lui.

(Extrait sonore : Maman Sidikou, Représentant spécial du Secrétaire général pour la République démocratique du Congo)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...