Pornographie infantile : la Haut-Commissaire adjointe plaide pour plus de coopération internationale

Écouter /

Conseil des droits de l'homme Genève (Crédit photo: ONU)« Technologies de l'information et de la communication et exploitation sexuelle des enfants » a été le thème d'un débat ce lundi à Genève au Conseil des droits de l’homme. La Rapporteuse spéciale sur la vente d’enfants et la pornographie note que des développements récents facilitent l'exploitation sexuelle des enfants. Maud De Boer-Buquicchio cite à cet égard, l'utilisation de devises virtuelles qui garantit l'anonymat des personnes qui achètent du matériel et l'existence d'espaces anonymes sur Internet facilitant toute une série d'abus. Dans ces conditions, la Haut-Commissaire adjointe aux droits de l’homme, Kate Gilmore a plaidé pour plus de coopération au niveau international pour lutter contre la pornographie infantile.

Kate Gilmore a appelé au renforcement de la coopération internationale pour protéger la vie privée, remarquant qu'aux termes du protocole facultatif, les États ont l'obligation de coopérer. Une compétence extraterritoriale appliquée efficacement pourrait avoir, selon la Chef adjointe des droits de l'homme, un effet dissuasif.

Par ailleurs, la Haut-Commissaire adjointe aux droits de l’homme note que la coopération internationale multisectorielle pourrait garantir la participation active des enfants comme acteurs de leur propre protection. Ce qui leur permettra de devenir des acteurs responsables du monde numérique.

Rappelant que de nombreux enfants ont une meilleure compréhension de l'utilisation d'Internet que bien des adultes, la Haut-Commissaire adjointe a estimé que ces derniers doivent comprendre comment les jeunes utilisent Internet afin de les protéger. Les communautés et les écoles ont à cet égard un rôle important à jouer.

Sur le plan législatif, Mme Gilmore rappelle qu'en 2012, seuls 69 États sur 196 avaient édicté une loi considérée comme suffisante pour combattre des délits tels que la représentation pornographique d'enfants sur Internet, alors que plus de cinquante n'en disposaient pas encore.

(Extrait sonore : Kate Gilmore, Haut-Commissaire adjointe des Nations Unies aux droits de l’homme)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...