Nord-Kivu : le HCR appelle les autorités à assurer la protection des déplacés de Mpati

Écouter /

Déplacés au Nord Kivu – Photo: MONUSCO-Sylvain Liechti

Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) appelle les autorités congolaises à assurer la protection et la sécurité des populations déplacées de Mpati au Nord-Kivu.

« Il y a des informations comme quoi il y aurait environ 29 000 personnes qui étaient dans les sites de Mpati et Kivuye qui ont quitté ces sites. Mais on ne peut pas confirmer ces informations pour le moment », a déclaré mercredi 30 mars Andréas Kirchhof, administrateur principal régional chargé des relations extérieures du HCR.

Des affrontements entre l'armée et une coalition de milices ainsi que la fermeture des camps des déplacés à Mpati auraient occasionné cette situation.

Le Nord-Kivu  compte actuellement environ 600 000 personnes déplacées, hébergées dans des sites de déplacés, familles d'accueil et sites spontanés. La majorité de ces déplacés sont des femmes et des enfants.

(extrait sonore: Andréas Kirchhof, administrateur principal régional chargé des relations extérieures du HCR; propos recueillis par Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...