Mali: l’accès à l’eau un grand défi pour le pays

Écouter /

L’eau, vitale pour la vie -UN Photo/Redenius

Moins de la moitié de la population n'a pas accès à l'eau potable salubre et 64,2 %des maliens n'ont pas accès à des latrines ou toilettes. Ces facteurs contribuent au nombre élevé d'enfants qui décèdent de maladies évitables, comme la diarrhée.

Le manque d'eau et d'assainissement représente une lourde tâche, en particulier pour les filles a qui on leur attribue d'aller chercher de l'eau; il leur arrive même de devoir manquer l'école pour pouvoir effectuer les tâches ménagères. Les parents sont aussi inquiets d'envoyer leurs filles à l'école, où il n'existe pas de latrines séparées respectant leur intimité.

La journée mondiale de l’eau célébrée chaque année le 22 mars, une journée pour faire une différence pour les membres de la population mondiale qui souffrent de problèmes liés à l'eau. Il s'agit d'une journée pour préparer la manière avec laquelle nous allons gérer l'eau à l'avenir.

En 1993, l'Assemblée générale des Nations Unies a désigné le 22 mars comme première Journée mondiale de l'eau. 22 ans plus tard, cette journée est célébrée chaque année dans le monde entier, mettant en lumière une problématique différente.

Au Mali, il s'agit surtout pour les autorités de venir en aide aux populations des zones en insécurité pour avoir un accès équitable à l'eau,

(Mise en perspective: Amara Ben Yaya Traore de Mikado-FM)

 

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...